Revue Phoenix - Cahiers littéraires internationaux 06 82 89 30 47 revuephoenix1@yahoo.fr

N°16, Hiver 2015 – Prix Léon-Gabriel GROS, 2014

Eliza Macadan

Eliza Macadan est née le 18 mai 1967 en Roumanie, et fait ses débuts en poésie en 1988 dans la revue littéraire Ateneu. Son premier livre de poèmes Spatiu auster (“Espace austère”) paraît en roumain en 1994. Elle marque ensuite immédiatement une pause vis-à-vis de la poésie, et se consacre exclusivement au journalisme.

En France elle a suivi des stages de presse aux quotidiens La Croix et Midi Libre, ainsi qu’à l’hebdomadaire culturel Télérama, entre 1994 et 1995. A partir de 1997 elle s’installe en Italie, où elle est correspondante de presse et où, en 2001, elle fait ses débuts en poésie cette fois-ci italienne, avec le volume Spazio austero.

En 2009 elle marque une nouvelle pause, mais par rapport au journalisme, et revient à la poésie. Se succèdent alors les recueils In autoscop, La nord de cuvint, Transcripturi din constient, Anotimp suspendat et Tanagre, Imblinzirea amintirilor, tous parus en Roumanie, ainsi que Paradisso riassunto (Edizioni Joker) et Il cane borghese (Ed. La Vita Felice), publiés en Italie.

Ses ouvrages de poésie ont fait l’objet de recensions favorables, et quelques-uns ont été honorés par des prix littéraires.
Depuis 2009 Eliza Macadan est membre de l’Union des Écrivains de Roumanie.
Elle se consacre également à la traduction de poésie. Elle a traduit des poètes roumains en italien et, en 2014, s’est attelée à la traduction d’une anthologie de poésie italienne contemporaine : Mina scrie sunetul (“La main écrit le son”).
Avec le volume Au nord de la parole, prix Léon-Gabriel Gros 2014, Eliza Macadan revient d’une certaine façon à la langue française, après une interruption de vingt années. En 1994, l’un de ses textes reçoit le prix de la Biennale Mitteleuropa de Strasbourg.
Eliza Macadan prépare actuellement un volume de poésie en italien et un volume de proses courtes en roumain.