Revue Phoenix - Cahiers littéraires internationaux 06 82 89 30 47 revuephoenix1@yahoo.fr

N° 22, été 2016 – Ecrivain invité

Marc Delouze

Né à Paris. Vit entre La Goutte d’Or (Paris) et la Fécamp. Poète et voyageur « par la force des choses ». Premier recueil en 1971, Souvenirs de la Maison des Mots, (précédé de Par manière de Testament, préface d’Aragon).

Quelques années plus tard, se refusant à “faire le poète”, s’installe dans un silence éditorial d’une vingtaine d’années, pendant lesquelles il travaille à la recherche de nouveaux supports d’expression poétique, liés à la Cité d’aujourd’hui : spectacles de rue, poésie musicale, interventions diverses…et, en 1982, il crée l’association Les Parvis Poétiques, qui organise des événements, des festivals, des expositions sonores, des lectures-spectacles, etc.

Créateur et animateur du Festival Permanent des poésies dans le 18è arrondissement depuis 1990. Co-fondateur et conseiller littéraire du festival de poésie Les Voix de la Méditerranée, à Lodève.

Pour l’ensemble de son œuvre poétique, le grand poète français Marc Delouze est le premier lauréat du Grand prix Europa Prima 2014, un nouveau prix spécial établi par SEE à Paris, qui a pour ambition d’honorer chaque année un grand artiste européen qui, par son œuvre et son action, tente d’abolir les frontières et de favoriser l’émergence d’une unité spirituelle européenne. Il s’inscrit dans la vision de Nicolas Bouvier et Jacques Lacarrière, prônant une Europe de la culture comme nécessaire et fondatrice.

PUBLICATIONS

Poésie

L’invention du monde, avec des peintures de Michel Déjean, les lieux-dits éditions, 2016
Le chant des terres, La porte, 2014
14975 jours entre, la Passe du vent, 2012 (ISBN 978-2-84562-188-6)
Yeou – Piéton des terres, poème, la Passe du vent, 2007 (ISBN 978-2-84562-113-8)
Épouvantails, poèmes, éditions Lanore – Alchimies poétiques, 2002 (ISBN 2-85157-222-9)
T’es beaucoup à te croire tout seul, (poème), La passe du vent, 2000
Matière à dé-lire, Messidor/Temps Actuels, 1983 (ISBN 2-201-01637-2)
Matière à dire, Fontenay-sous-Bois, 1982
Souvenirs de la maison des mots, précédé de : Par manière de testament d’Aragon, les Éditeurs français réunis, 1971

Récits

Chroniques du purin, roman, l’Amourier, 2016 ( (ISBN 978-2-36418-031-4))
C’est le monde qui parle, Verdier, 2007 (ISBN 978-2-86432-490-4)
L’homme qui fermait les yeux sans baisser les paupières, Le bruit des autres, 2002 (ISBN 2-914461-12-7)
rue des martyrs, Le bruit des autres, 2003 (ISBN 2-914461-26-7)
Dames de chœur, Le bruit des autres, 2004 (ISBN 2-914461-37-2)
Livres d’artistes[modifier | modifier le code]
Un homme rien qu’une fois avec Jean-Louis Espilit (Les Rencontres Contemporaines, 2004)
Dans la bouche le sable du silence avec Patricia Nikols (Transignum, 2004)
Narcisse en Hamlet, avec Patricia Nikols (éditions Daniel Leuwers, 2007)
Diogène à la lampe borgne (Transignum, 2011)
L’homme qui fermait les yeux, poème, avec des aquarelles de Marc Giai-Miniet, Editions de la lune bleue, 2012
L’aimant du vide attire le silence des formes, poème, avec une gravure aquarellée de Marc Giai-Miniet, Les éditions du nain qui tousse, 2012
Noué, poème, avec une gravure aquarellée de Marc Giai-Miniet, Les éditions du nain qui tousse, 2013
Arraché, poème, avec une gravure aquarellée de Marc Giai-Miniet, Les éditions du nain qui tousse, 2013

Essais

La diagonale des poètes (avec Jean-Luc Pouliquen et Danièle Fournier), préface de Henri Meschonnic, La Passe du Vent, Lyon, 2002, (ISBN 2-84562-049-7).
Des poètes aux Parvis, Anthologie poétique; La passe du vent, 2007, (ISBN 978-2-84562-119-0).

Traduction

Poèmes de Younous Emre, (avec Guzine Dino), Dessins de Abidine Dino. Publications Orientalistes de France, 1973
Incitation au Nixonicide et éloge de la révolution chilienne, Pablo Neruda, Éditeurs français réunis, 1973
Anthologie de la poésie hongroise, coédition Corvina (Budapest) et Éditeurs français réunis (Paris), 1978