Revue Phoenix - Cahiers littéraires internationaux 06 82 89 30 47 revuephoenix1@yahoo.fr

N° 14, juillet 2014 – Ecrivain invité

Jacques Darras

Jacques Darras est poète, dramaturge, essayiste et traducteur. Il est né en 1939 à Bernay-en-Ponthieu, côté sud de la vallée du Maye, à quelques kilomètres de la Baie de Somme. Après des études en classes préparatoires de lettres, il est élève de l’ENS. Il séjourne ensuite à Edinburgh et obtient l’agrégation d’anglais, non sans avoir hésité entre cette langue, la philosophie et les lettres classiques, auxquelles il se forme aussi. Il effectue sa carrière de professeur au lycée Grandmont de Tours puis, sans discontinuer jusqu’en 1985 à l’Université de Picardie, dont il devient l’un des principaux animateurs.
Il fonde la revue in’hui (soixante-dix numéros à ce jour) relayée par la Maison de la Culture d’Amiens en 1985 puis éditée à Bruxelles (le Cri) à partir de 1993.
Entre 1988 et 1999 il édite en plusieurs volumes une somme poétique suivant le fil du Maye, sa petite rivière natale (Gallimard et Le Cri).
En 1998 à paris il lance avec André Parinaud le mensuel de poésie « Aujourd’hui poème ». Il initie également un cycle de lectures avec le comédien Jacques Bonnaffé.
ll fonde en 2008 par transformation d’in’hui la revue « Inuits dans la Jungle » avec Jean Portante (éditions Phi) et Jean-Yves Reuzeau (Le Castor Astral). En 1989 il devient le premier non Anglais à prononcer les Reith Lectures de la BBC, pour célébrer le bicentenaire de la Révolution. Il reçoit le prix Apollinaire (2004) et le prix de l’Académie française pour son œuvre (2006). Il est l’un des administrateurs du CNL, de la Maison de la Poésie de Paris (depuis 1990). Il préside le jury du Prix Ganzo de poésie. Il préside le festival Marathon des Mots de Bruxelles depuis 2009. Il a organisé dix rencontres européennes de poésie à la Maison de la Poésie de Paris en 2009, et vient de créer le festival de Poésie d’Achères (2010).
Son dernier ouvrage publié, et consacré à la grande Guerre est Je sors enfin du Bois de la Gruerie, chez Arfuyen (mars 2013).
On trouvera sa bibliographie complète sur son site :
www.jacquesdarras.com/biobibliographie/bibliographie