Revue Phoenix - Cahiers littéraires internationaux 06 82 89 30 47 revuephoenix1@yahoo.fr

N°2, Avril 2011 – Ecrivain invité

Henry Bauchau

Henry Bauchau, né en 1913 à Malines (Belgique), a vécu en Suisse, puis à Paris. Il entre tardivement en littérature, à la suite d’une psychanalyse avec Blanche Reverchon (l’épouse du poète Pierre Jean Jouve) qui l’encourage à devenir écrivain. Il publie son premier recueil à 45 ans : Géologie (1958, Prix Max Jacob). La poésie est la trame de fond de son œuvre : L’Escalier bleu (1964), La Pierre sans chagrin (1966), Célébration (1972), La Chine intérieure (1975), La Sourde Oreille ou le Rêve de Freud (1981), Les deux Antigone (1987), Exercice du matin (2000), Petite suite au 11 septembre (2003), Nous ne sommes pas séparés (2006) ; Actes Sud réédite sa Poésie complète en 1986 et 2009. Il réalise également une œuvre de dramaturge (Gengis Khan 1960, La Machination 1969) et de romancier : après La Déchirure (1966) et Le Régiment noir (1972), il commence un cycle mythologique qui lui vaut une consécration internationale : Œdipe sur la route (1990, Prix triennal du roman), Diotime et les lions (1991) et Antigone (1997, Prix Rossel). L’Enfant bleu (2004) et Déluge (2010) livrent des traces de son expérience d’accompagnement de jeunes psychotiques. Le Boulevard périphérique reçoit le Prix du Livre Inter 2008. Parallèlement, la publication des Journaux de l’écrivain éclaire la création en dévoilant l’importance que représentent pour lui l’inconscient, les rêves, et surtout les rencontres et les lectures. Henry Bauchau est le doyen des lettres belges, membre de l’Académie royale de langue et littérature françaises de Belgique, lauréat du Prix international Union Latine de littératures romanes en 2002 et du Grand Prix de littérature de la Société des gens de lettres en 2005.