Revue Phoenix - Cahiers littéraires internationaux 06 82 89 30 47 revuephoenix1@yahoo.fr

N° 18, été 2015 – Ecrivain invité

Georges Drano

Georges Drano est natif de Bretagne (Redon, Ille-et-Vilaine). Il y a vécu pendant une soixantaine d’années avant de venir s’installer dans l’Hérault, à Frontignan.

Son œuvre compte désormais plus de quarante ouvrages. Outre le dernier, Vent dominant (Rougerie, 2014), on pourra citer A jamais le lac (Editinter) ; Un mur de pierres sèches (atelier La Feugraie) ; Premier soleil sur les buissons (Rougerie) ; Tant que Terre (Editinter); L’habitant (cahier Chiendents, Le Petit Véhicule) ; Tenir (Rougerie) ; Paysages traversés (anthologie , Le Petit Véhicule). Nombre de ses livres sont confectionnés en collaboration avec des peintres.

Au fil de ses ouvrages l’écriture de Georges Drano, soucieuse d’un poème qui « tient », s’est faite de plus en plus concrète et concise. Lui-même dit combien il est « attaché à l’élémentaire » (voir l’entretien avec Daniel Leuwers). De ce point de vue, l’écriture du fragment pratiquée par R. Char a eu sur lui une influence importante, ainsi que plusieurs rencontres avec Guillevic, dont l il apprécie la qualité du regard.
Son intérêt constant pour le paysage et pour les relations de façonnage mutuel qu’il entretient avec l’homme font de lui, littéralement, un poète « géographe ».

Georges Drano participe à l’organisation des festivals de poésie A la Santé des Poètes, et, depuis 2001, Voix vives de Méditerranée en Méditerranée. De plus, avec son épouse, le poète Nicole Drano-Stamberg, il est co-responsable de l’association humanitaire Humanisme et Culture.

Il a été distingué en 1992 par le prix de poésie Guy Lévis Mano, et a récemment obtenu le prix de l’Académie de Bretagne et des Pays de Loire (2013).

On trouvera un riche dossier en suivant ce lien :
www.baglinmichel.over-blog.com/article-29539011.html